Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Premiers secours : Staying alive, une appli pour trouver le défibrillateur le plus proche

« Staying Alive » est une application intelligente dont la vocation est de recenser la présence d’un maximum de défibrillateurs - dispositifs capables de sauver des vies en cas d’arrêt cardio-respiratoire – installés dans les lieux publics. Déjà 80 000 appareils répertoriés dans le monde.

Premiers secours : Staying alive, une appli pour trouver le défibrillateur le plus proche ©Staying alive

Devant une personne qui fait un arrêt cardiaque, le temps compte.

Que vous ayez été formé ou non aux gestes qui sauvent, il est possible d'apporter son aide en allant chercher un défibrillateur. Généralement, cet appareil, qui contribue à réanimer une personne inconsciente, est installé dans tous les lieux publics. Dans les faits, difficile de savoir où se diriger.

C'est l'objectif de Staying Alive, une application gratuite, disponibles en 17 langues sur iOS et Android, qui cartographie les défibrillateurs cardiaques dans le monde.

Parmi les 80 000 défibrillateurs répertoriés, on peut connaître en priorité le DAE (défibrillateur automatique externe) le plus proche du lieu de l'accident puis le suivant et ainsi de suite. Les distances peuvent être de 46 mètres, 112 mètres, 167 mètres, etc. L'adresse précise est fournie avec des précisons sur les horaires d'ouverture, et la localisation « intérieur » ou « extérieur » d'un bâtiment.

Si l'on souhaite contribuer à cette liste, on peut en tant qu'utilisateur ajouter de nouveaux matériels en indiquant la position d'un nouveau DAE, signaler un problème (DAE manquant, mal positionné sur la carte, doublon, autre...).

L'application présente aussi les gestes de premier secours (« Appelez, Massez, Défibrillez et attendez les secours »), les numéros de téléphone d'urgence à contacter et apprend comment utiliser un défibrillateur.

Enfin, on peut s'enregistrer comme « bon samaritain », à condition d'être qualifié après une formation. « Lorsqu'un arrêt cardiaque est signalé par les services d'urgence, notre serveur localise les bons samaritains à proximité et leur envoi une alerte leur demandant s'ils peuvent intervenir », explique l'application.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER