Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Médecines douces : tout ce qu’il faut savoir sur la sophrologie

Pour affronter la rentrée, nous vous proposons un dossier spécial sur la sophrologie. En France, plus d’une personne sur sept a déjà eu recours aux médecines douces. Comment se déroule une séance de sophrologie ? Comment choisir son praticien ? Quels résultats attendre de cette discipline ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre pour vous !

Médecines douces ©Drazen Lovric Istock

La sophrologie : qu’est-ce que c’est ?

Cette discipline qui signifie littéralement, « l’étude de la conscience harmonieuse », est née en 1960. C’est le Dr Alphonso Caycedo, médecin neuropsychiatre colombien, qui l’a ensuite formalisée en s’intéressant aux états modifiés de conscience. Sa mise en œuvre repose sur différentes techniques douces de relaxation, visualisation et respiration. La sophrologie est à la croisée entre la relaxation occidentale et la méditation orientale. D’ailleurs, le mot « sophrologie » vient des termes grecs « sos » (l’harmonie), « phren » (la conscience, l’esprit) et « logia » (l’étude).

Quand peut-on faire appel à la sophrologie ?

Si vous souffrez de stress, de troubles du sommeil, d’anxiété, si vous avez des phobies et angoisses, alors la sophrologie est faite pour vous. Elle aide aussi à combattre la douleur, préparer l’accouchement, un examen ou une compétition sportive. La rentrée est la meilleure période de l’année pour commencer à pratiquer la sophrologie. En effet, cette discipline permet de conserver vos plus beaux souvenirs de vacances en se reconnectant à vos cinq sens. Elle est un prolongement de l’expression du mouvement du corps et aide à contrebalancer la position assise que vous adoptez à votre bureau au quotidien.

Comment est organisée une séance de sophrologie ?

Une séance de sophrologie dure 30 minutes environ. Le sophrologue vous guide tout au long de la session à l’aide de sa voix. En fonction de vos besoins, le praticien fera appel à différentes techniques. Il pourra par exemple vous installer en position assise, vous demandez de vous allonger ou rester debout. Le but étant de vous inviter à prendre conscience de votre corps et de vos émotions dans le moment présent.

Quels résultats attendre de la sophrologie ?

Cinq sessions de sophrologie permettent de voir de véritables changements s’effectuer. Cette discipline agit sur l’équilibre physique, psychique et émotionnel de la personne. En la pratiquant, le but est de repartir avec des astuces pour prendre confiance en soi et devenir autonome sur sa propre détente.

Comment bien choisir son sophrologue ?

Comme la profession de sophrologue n’est pas réglementée, il est préférable de se tourner vers un praticien dont le diplôme a été délivré par une école puis enregistré au répertoire national de la certification professionnelle (RNCP). Par ailleurs, vous devez sélectionner un sophrologue dont vous aimez la voix, car c’est celle-ci qui va vous accompagner durant toutes vos séances. Une relation de confiance doit s’établir entre vous et lui. A l’inverse, si la voix du praticien engendre de l’agacement ou de la séduction, passez votre chemin. Sachez enfin que pour la préparation à l’accouchement, de nombreuses sages-femmes sont désormais formées à la sophrologie.

Quel budget faut-il compter pour une session de sophrologie ?

Les honoraires d’un sophrologue évoluent en fonction de votre situation géographique. En cabinet privé, une séance varie entre 50 et 80 euros, selon que vous vous trouvez à Paris ou en province. Une consultation de sophrologie n’est pas remboursée par l’Assurance Maladie. Sachez toutefois que certaines mutuelles prennent en charge trois séances par an, à hauteur de 50 %.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER