Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Manger salé augmente l’appétit

The Journal of Clinical Investigation publiait cette semaine les résultats d’une étude qui démontre que le sel donne faim.

L’étude s’appuie sur un voyage simulé sur Mars, 10 volontaires masculins et des souris. Décryptage.

Manger salé augmente l’appétit © NikiLitov_Istock.Com

L’hypothèse de départ

Dans l’imaginaire collectif manger salé donne soif. Les scientifiques pensaient jusque-là que les ions chlorures et chargés en sodium contenus dans le sel s'emparaient des molécules d'eau, pour les entrainer vers l'urine. Or l’expérience menée par des chercheurs du centre aérospatial allemand Max Delbrûck Center for Molecular Medicine et de l'Université Vanderbilt de Nashville (Etats-Unis), montre que le sel reste dans l'urine tandis que l'eau se déplace vers les reins et le reste de l'organisme.

Une expérience basée sur un vol simulé sur Mars

Les chercheurs ont étudié le lien entre apport en sel et habitudes de consommation d'eau, à partir d'un vol simulé sur Mars. Dans cet environnement, les scientifiques ont pu mesurer et contrôler tous les aspects liés à la nutrition, la consommation d'eau et de sel.

Dix volontaires masculins ont été consigné dans un vaisseau spatial hermétique. L’équipe a observé le premier groupe durant 105 jours et le second durant 205 jours. Les cobayes ont tous suivi le même régime alimentaire, mais avec trois niveaux d'apports salés différents de 6,9 et 12g.

Résultat : manger plus salé produit une urine plus salée et plus abondante, mais pas parce-que les volontaires boivent plus.
Au contraire, les cobayes passant d'un apport de 6 à 12g de sel boivent moins. Un mécanisme préservant l'eau dans les reins ou produisant plus d'eau se met en place.

Tout s’explique par l’urée

L'urée est un déchet azoté issu de la dégradation des protéines par le foie, que les chercheurs ont dû reconsidérer.

Les expériences sur la souris, montrent que l'urée s'accumule dans les reins où elle neutralise la force d'étirage du sodium et des ions chlorures.

Mais produire de l'urée réclame de l'énergie. Cela explique pourquoi les rongeurs contraints à un régime très salé ont plus d'appétit. Manger salé n'a pas accrût leur sensation de soif, mais les a rendus plus voraces.

L'urée n'est donc pas un simple déchet, mais un composé qui s’unit à l'eau et aide à sa préservation, quand le corps se débarrasse du sel par l’urine.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER