Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Maladie pulmonaire : un nouveau traitement lutte contre une bactérie multirésistante

Un traitement alternatif contre une bactérie multirésistante aux antibiotiques a été développé par des chercheurs britanniques de l’Université de Birmingham.

Il a été utilisé sur deux patients atteints d’une maladie pulmonaire rare.

Les résultats de leurs travaux ont été dévoilés dans la revue médicale de la société thoracique américaine (ATS), l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, le 31 mars 2017.

Maladie pulmonaire ©stock_colors Istock.com

Un homme et une femme, âgés de 65 et de 69 ans, atteints depuis l'adolescence de bronchiectasie, une maladie rare qui affecte les poumons, résistante à plusieurs classes d'antibiotiques, ont vu leur santé s'améliorer grâce à un nouveau traitement contournant l'usage des antibiotiques.

À l'origine de cette maladie qui occasionne une toux chronique, de l'essoufflement, et des douleurs à la poitrine, une bactérie, appelée P. aeruginosa, connue pour être une bactérie multirésistante (BMR) aux antibiotiques, impliquée dans plusieurs maladies graves. Les P. aeruginosa représentent 10 à 11 % des bactéries responsables d'infections nosocomiales.

En utilisant un processus similaire à la dialyse des reins (la plasmaphérèse), les chercheurs ont enlevé, à cinq reprises pendant une semaine, des anticorps présents dans la circulation sanguine de ces patients.

Ils ont constaté que ce traitement pouvait restaurer la capacité à combattre la bactérie et réduire rapidement et de manière significative les effets de l'infection chronique, évitant ainsi le recours aux antibiotiques et une durée d’hospitalisation trop longue.

Ce type de traitement pourrait de manière globale réduire la dépendance aux antibiotiques.

En novembre dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a tiré la sonnette d'alarme considérant que l'augmentation de la résistance aux antibiotiques atteignait un niveau dangereusement élevé dans toutes les parties du monde, faisant des milliers de victimes chaque année.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER