Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • Comprendre les maladies

    Comprendre les maladies

    Découvrez nos dossiers sur les maladies les plus courantes pour les prévenir.

Le stress

Peu d’entre nous peuvent malheureusement se vanter d’y échapper.

Le stress, qui est une réponse de l’organisme à une situation qu’il perçoit comme une agression, ronge la société contemporaine et concernerait 4 salariés sur 10.

Pour autant, il est possible d’agir pour en limiter les effets.

Un peu de travail sur soi, une meilleure hygiène de vie et une bonne dose d’organisation peuvent aider à retrouver le chemin de la sérénité.

Le stress

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress comporte au moins l’une des caractéristiques suivantes :

  • sentiment de perdre le contrôle ;
  • imprévisibilité ;
  • nouveauté ;
  • égo menacé (doute sur sa capacité à y faire face).

Comment l’organisme réagit-il au stress ?

Face à un événement déclencheur, notre organisme réagit en trois temps.

Temps 1 (l’état d’alerte)
L’organisme active le système nerveux sympathique et produit des hormones (catécholamines) ayant différents effets (accélération du rythme cardiaque, de la respiration…).

Temps 2 (la résistance)
Des hormones (glucocorticoides) sont libérées et augmentent la quantité de sucre dans le sang pour apporter l’énergie nécessaire aux muscles, au cœur et au cerveau.

Temps 3 (l’épuisement)
L’organisme est dépassé, les glucocorticoides ne jouent plus suffisamment leur rôle de régulateur (risques pour la santé).

Stress aigu, stress chronique… quelle différence ?

On entend souvent parler de « bon » et de « mauvais » stress, mais il convient plutôt de différencier :

  • le stress aigu qui survient suite à une situation stressante à un moment donné. Il peut jouer un rôle moteur, puisqu’il stimule la sécrétion d’hormones qui nous aident à gérer ponctuellement la situation stressante (ex : le trac en public). En général il cesse lorsque le facteur déclencheur disparaît ;
  • le stress chronique qui est lié à l’exposition prolongée et répétée à des situations stressantes. Il est néfaste pour la santé et peut à la longue déboucher sur l’épuisement de l’organisme.

Pourquoi est-on stressé ?

Dans la société contemporaine, les facteurs de stress sont malheureusement pléthoriques :

  • le travail, source de stress majeure; la maladie;
  • le chômage et les soucis d’argent;
  • des changements importants (déménagement, changement de poste, etc.);
  • la famille : les conflits conjugaux, les problèmes relationnels avec les enfants, etc.

Mais si nous avons tous des raisons d’être stressés, nous n’avons pas tous la même capacité à y faire face ! Certains parviendront à surmonter une situation très stressante, alors que d’autres se trouveront dépassés à la moindre contrariété ! Notre résistance au stress dépend notamment de notre personnalité et de notre environnement familial et social.

Travail et stress, les liaisons dangereuses

La dernière étude de l’ANACT* sur « le stress au travail » montre que :

  • 41% des salariés interrogés se disent stressés ;
  • Pour une majorité d’entre eux ce stress est lié à leur vie professionnelle (60%) ;

Si le stress est inhérent au travail, il n’y a pas pour autant lieu de s’inquiéter. Il peut en effet être positif en nous poussant à donner le meilleur de nous-mêmes. La situation devient en revanche plus préoccupante, lorsque le stress devient chronique et risque d’entraîner le salarié dans une spirale infernale : il ne parvient plus à faire face à la quantité de travail, ne se sent plus à la hauteur, ne gère plus la pression, accumule fatigue et frustration. Les conséquences peuvent alors être lourdes : dégradation des relations avec son entourage, isolement, baisse de vigilance, risque accru d’accidents de travail ou de trajet, difficultés à ne plus penser au travail une fois à la maison…
* ANACT : Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail

Comment savoir si l’on souffre d’un excès de stress ?

Ce pas toujours facile car le stress peut se manifester de différentes façons. De plus, certains signes peuvent être liés à d’autres problèmes. En cas de doute, consultez votre médecin traitant qui pourra confirmer le diagnostic.

Voici quelques signes qui peuvent traduire un stress excessif et doivent vous alerter.

Les symptômes physiques

  • Maux de têtes
  • Tensions musculaires
  • Troubles du sommeil
  • Diarrhée ou constipation
  • Douleurs dans la poitrine, rythme cardiaque rapide
  • Perte ou prise de poids
  • Démangeaison
  • Chute des cheveux

Les symptômes psychiques ou émotionnels

  • Perte de mémoire
  • Difficulté de concentration
  • Irritabilité
  • Sensation de fatigue
  • Baisse de la libido
  • Moindre estime de soi
  • Tristesse
  • Inquiétude
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Pessimisme
  • Perte d’objectivité


Les symptômes comportementaux

  • Isolement, absentéisme du travail
  • Changement d’habitudes alimentaires (manger beaucoup plus ou beaucoup moins)
  • Changement d’habitudes de sommeil (dormir beaucoup plus ou beaucoup moins)
  • Fuite des responsabilités
  • Consommation excessive d'alcool, de tabac, d’excitants
  • Prise de drogue ou de médicaments pour se détendre
  • Comportements excessifs (ex. : sport intensif, shopping compulsif)
  • Attitudes nerveuses (se ronger les ongles).


Quel est l’impact du stress sur la santé ?
Comme dans beaucoup d’autres domaines, en matière de stress, tout excès nuit. A petite dose, le stress peut être bénéfique en nous incitant à nous surpasser. A forte dose, il peut devenir un véritable danger et avoir un impact négatif sur :

  • le mental : migraines, risque accru de dépression
  • le système cardio-vasculaire : le stress est un facteur de risque des maladies cardio-vasculaires et a un impact direct sur l’hypertension artérielle et la fréquence cardiaque. Il peut accélérer la survenue d’un accident cardiaque
  • le système gastro-intestinal : irritation du côlon, ulcères gastriques, inflammations abdominales
  • le métabolisme : obésité abdominale, perturbation du métabolisme des liquides sanguins (triglycérides, cholestérol…)
  • la peau : rougeur, pâleur, acné, démangeaisons
  • les muscles : tensions et douleurs musculaires, notamment au niveau du dos, et risque accru de troubles musculo-squelettiques ;le sommeil (insomnies)
  • le système hormonal et la fertilité

Comment limiter son stress au travail ?

Dossiers qui s’accumulent, réunions stratégiques, présentation orale, planning serré…Ces situations sont sources de stress pour vous ? Voici quelques conseils simples pour vous aider à prendre un peu de distance :

  • HIERARCHISEZ vos priorités : faites le tri entre ce que vous devez faire impérativement dans la journée et ce qui peut attendre !
  • VISUALISEZ une situation de succès avant un enjeu majeur (ex. : prise de parole).
  • ORGANISEZ mieux votre travail : planifiez les tâches à accomplir en prévoyant une marge pour gérer les imprévus…sans vous fixer d’objectifs inaccessibles.
  • COMMUNIQUEZ avec vos supérieurs hiérarchiques ou vos collègues, en cas de pression trop importante.
  • DELEGUEZ : ne cherchez pas à faire tout, tout seul ! C’est le meilleur moyen d’être dépassé et surmené !
  • ARRETEZ-VOUS : forcez-vous à faire des pauses régulièrement dans la journée (au cours desquelles vous ferez quelques exercices de relaxation). C’est le meilleur moyen pour repartir de plus belle !
  • DITES STOP : mettez à distance tout ce qui pourrait vous déranger dans la journée. Laissez votre téléphone sonner si vous être concentré, ne consultez pas vos mails de façon compulsive et expliquer gentiment à vos collègues quand ils vous dérangent…

Deux exercices de relaxation à tester pour évacuer les contrariétés

Le lâcher prise : mettez-vous au calme et pratiquez l’exercice suivant trois fois de suite.

  1. Inspirez profondément en fermant les yeux, puis bloquez votre souffle. Contractez fortement tous les muscles de votre corps.
  2. Relâchez tout, en expirant profondément et en secouant les bras et les jambes (comme un athlète avant une course).

La respiration relaxante dans les escaliers.

Pendant la descente, faites une inspiration rapide sur la première marche, puis une expiration longue sur les trois suivantes.
Durant la remontée, inspirez sur trois marches et expirez sur la quatrième.

Comment gérer le stress dans la vie quotidienne ?

  • RESPIREZ : suivez la règle des « 3-6-5 » : 3 fois par jour, respirez au cours de 6 cycles respiratoires par minute (un cycle = une inspiration + une expiration) pendant 5 minutes.
  • MANGEZ EQUILIBRE : prenez trois repas par jour. Limitez le sel, les sucres et les graisses. Faites attention à votre consommation de café, alcool et tabac. Misez sur certains aliments antistress : l’avocat, les aliments riches en tryptophane (viande de dinde, protéine de lait, noix, œufs, féculents, poisson…), en oméga-3 (poissons gras, certaines huiles, de colza ou de noix notamment), en magnésium (banane, fruits secs, céréales, certaines eaux minérales, chocolat…), certaines plantes (sarrasin, passiflore, aubépine…).
  • BOUGEZ au moins 30 minutes par jour, 5 jours par semaine.
  • SOYEZ POSITIF : le soir, concentrez vous sur les bons moments de votre journée. En cas de stress intense, essayez de visualiser un endroit que vous aimez en inspirant et expirant profondément. Initiez-vous à la méditation !
  • PENSEZ A VOUS : prenez du temps pour vous faire plaisir en bloquant des créneaux dans votre agenda.
  • SOIGNEZ VOTRE SOMMEIL : allez au lit dès les premiers signes de fatigue et dînez au moins une heure avant le coucher.
  • CONSULTEZ votre médecin traitant si vous ne parvenez plus à faire face seul. Il vous orientera le cas échéant vers une thérapie adaptée ou vous prescrira certains médicaments (vitamines, minéraux, corticoïdes, anxiolytiques...).

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER

Informations sur les cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations cliquez ici