Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Les enfants buvant du lait entier plus minces que ceux qui boivent du lait écrémé

Une nouvelle étude canadienne montre que les enfants qui boivent du lait entier sont plus minces que ceux qui boivent du lait écrémé ou demi-écrémé.

Les enfants buvant du lait entier plus minces que ceux qui boivent du lait écrémé ©Imgorthand Istock.com

L'étude, publiée cette semaine dans l'American Journal of Clinical Nutrition, montre aussi que les enfants qui consomment du lait entier ont davantage de vitamine D dans l'organisme.

Pour conduire ces recherches, une équipe de l'hôpital St. Michael de Toronto a analysé des données concernant 2.745 enfants âgés de deux à six ans.

Les chercheurs ont interrogé leurs parents au sujet de leur consommation de lait, ont mesuré la taille et le poids des enfants afin de calculer leur indice de masse corporelle (IMC) et ont recueilli des échantillons de sang pour mesurer le taux de vitamine D.

Parmi les parents interrogés, 49 % ont déclaré que leurs enfants buvaient du lait entier (à 3,25 % de matières grasses), 35 % du lait demi-écrémé à 2 %, 12 % du lait demi-écrémé à 1 %, et 4 % du lait écrémé.
Moins d'1 % des enfants étudiés buvaient une combinaison quelconque de ces quatre types de lait.

La vitamine D, soluble dans la graisse

Les chercheurs ont ainsi pu découvrir que les enfants qui consommaient du lait entier avaient un IMC inférieur de 0,72 point à celui des enfants buveurs de lait demi-écrémé à 1 % ou 2 %, une différence correspondant à celle séparant un poids normal d'un surpoids, selon l'auteur de l'étude, le docteur Jonathon Maguire.

De plus, les enfants buvant une tasse (environ 250ml) de lait entier par jour avaient un taux de vitamine D dans le sang supérieur à celui des enfants buvant presque trois fois plus de lait à 1 %.

L'équipe de chercheurs suggère que ce niveau supérieur de vitamine D peut s'expliquer par le fait que la molécule est liposoluble. Comme elle se dissout dans la graisse et non dans l'eau, le lait dont la teneur en matières grasses est plus élevée contient davantage de vitamine D.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER

Informations sur les cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations cliquez ici