Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Les bienfaits de la curcumine sur l'humeur et la mémoire

Selon une enquête américaine menée par l'université de Californie à Los Angeles (UCLA), aux Etats-Unis, manger du curcuma quotidiennement aiderait à corriger les problèmes de mémoire et à améliorer l'humeur des personnes âgées souffrant de troubles mineurs de la mémoire.

curcuma memoire et humeur © AD077 | IStock.com

Les effets de la curcumine sur la mémoire

Ces recherches, parues dans l'American Journal of Geriatric Psychiatry, ont examiné l’impact d'un complément de curcumine (ingrédient présent dans le curcuma en poudre), sur la mémoire de 40 participants âgés de 50 à 90 ans. Ceux-ci souffraient de pertes de mémoire légères mais n’étaient atteints ni de démence, ni de la maladie d’Alzheimer.

La curcumine, connue scientifiquement pour ses bienfaits antioxydants, anti-inflammatoires et digestifs, protègerait le cerveau des personnes âgées en Inde, où l’épice est très utilisée. L’étude confirme que dans ce pays, le nombre de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer serait plus faible et que les fonctions cognitives (mémoire, langage, raisonnement, apprentissage) seraient également mieux préservées.

18 mois après, les participants à l’enquête qui ont consommé 90 milligrammes, deux fois par jour, de curcumine, affichaient des améliorations considérables au niveau de la mémoire et de l’attention, alors que les personnes auxquelles l’on avait administré un placebo ne présentaient aucun changement. Selon les résultats, les participants ont augmenté de 28 % leurs résultats aux tests de mémoire.

Les effets de la curcumine sur l’humeur

Les personnes qui ont pris de la curcumine étaient également de meilleure humeur. De plus, selon leurs analyses médicales, elles affichaient une diminution des plaques beta-amyloïde et tau dans le cerveau, qui sont habituellement l’un des symptômes majeurs de la maladie d'Alzheimer. Selon le docteur Gary Small, auteur de l’étude, le curcuma préserverait les cellules du cerveau en amoindrissant son inflammation, un signe représentatif de la dépression et de la maladie d’Alzheimer.

À l’avenir, les scientifiques prévoient d’examiner l'efficacité du curcuma sur la mémoire en fonction du facteur génétique présent chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, de leur âge et de leur niveau de troubles cognitifs. D'autres recherches faites sur de plus grands groupes de malades contribueront aussi à déterminer les effets antidépresseurs éventuels du curcuma.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER

Informations sur les cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations cliquez ici