Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Eté 2016 : 4 bonnes raisons de pratiquer la randonnée

Accessible à tous et peu chère, la randonnée est un excellent moyen de faire de l'exercice et de brûler des calories, de rester en bonne santé, d'avoir l'esprit clair et de passer du temps au contact de la nature.

Eté 2016 : 4 bonnes raisons de pratiquer la randonnée ©Paolo Cipriani-Istock.com

Un porte-monnaie allégé

La randonnée est un excellent moyen pour passer des vacances sportives et économiques, en famille ou entre amis, et même avec son animal de compagnie. Inutile de mettre la barre trop haut en choisissant un parcours trop compliqué. En forêt, montagne, comme en bord de mer, chacun peut adapter sa capacité physique et profiter du paysage en brûlant des calories.

Un esprit apaisé

Notre cerveau aime la randonnée pour le bien-être psychologique qu'elle procure. Une étude publiée en 2015* a montré que les personnes qui avaient marché 90 minutes en pleine nature avaient des pensées moins négatives et une activité neuronale plus réduite dans le cortex préfrontal subgenual - une zone du cerveau liée à la maladie mentale - que ceux qui avaient marché en milieu urbain.

Une créativité au top

Marcher au grand air permet de faire une véritable digital detox. Le temps passé ainsi dans la nature, privé de toute technologie et de bruits perturbateurs, peut réduire le stress et aussi stimuler la créativité et la pensée complexe. En 2012, des chercheurs anglais ont constaté que la performance sur les tâches nécessitant la résolution de problèmes avait été améliorée de 50 % pour les participants qui ont passé plusieurs jours dans un environnement naturel.

Une concentration améliorée

Une concentration en berne et du mal à contrôler ses pulsions ? Bouger au grand air peut se révéler bénéfique. Pour des enfants atteints d'un trouble d'hyperactivité de déficit d'attention (TDHA) qui ont des difficultés à rester concentrés, les « activités de plein air » peuvent réduire considérablement leurs symptômes, selon une étude américaine menée en 2004.

* Etude parut dans Proceedings of the National Academy of Sciences

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER

Informations sur les cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations cliquez ici