Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Courir 30 minutes tous les jours ralentit le vieillissement

Selon une étude américaine parue le 11 mai 2017 dans Preventive Medicine, pratiquer une demi-heure de course par jour retarde le processus de vieillissement et rallonge de neuf ans la durée de vie moyenne.

Courir 30 minutes © filadendron Itsock.com

Une équipe de chercheurs américains de la Brigham Young University a découvert que les personnes les plus sportives avaient un « avantage biologique » de neuf ans par rapport à celles qui avaient un mode de vie sédentaire et une avance de 7 ans comparativement aux personnes qui avaient une activité physique modérée.

Les personnes qui font beaucoup de sport et régulièrement ont des télomères (des structures de l'ADN protectrices des chromosomes associées à l'âge) significativement plus longs que les sédentaires ou modérément actifs, indique l'étude portant sur 5823 adultes, âgés de 20 à 84 ans.

Grâce à de récentes découvertes, menées par la biologiste américaine Elizabeth Blackburn, prix Nobel de médecine (2009), on sait qu'il est possible de rajeunir de l'intérieur en agissant sur les chromosomes et notamment sur les télomères qui raccourcissent en vieillissant.

Pour les besoins de l'étude, un groupe de participants a suivi une activité intensive pendant 30 jours soit 30 minutes de jogging par jour (40 minutes pour les hommes) cinq jours par semaine.

D'après les résultats, les télomères les plus courts appartenaient aux sédentaires qui avaient 140 paires de base formant l'ADN de moins que les personnes très actives physiquement.

L'étude montre qu'un peu d'exercice ne suffit pas à préserver les télomères puisque qu'aucune différence significative a été mesurée concernant la longueur des télomères entre les personnes qui ont eu une faible activité physique ou modérée et les sédentaires.

Pour expliquer ce phénomène, les chercheurs avancent l'hypothèse des bienfaits du sport contre l'inflammation et le stress oxydatif, deux facteurs étroitement liés à la longueur des télomères d'après de précédents travaux.

« Nous savons que l'activité physique régulière aide à réduire la mortalité et prolonger la vie et maintenant nous savons que cet avantage peut en partie s'expliquer par la conservation des télomères », déclare l'un des auteurs de l'étude, Larry Tucker de l'université Brigham Young.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER

Informations sur les cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations cliquez ici