Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Femmes : 4 habitudes à adopter pour préserver votre santé

Les femmes sont de plus en plus sujettes aux maladies du siècle. C’est pourquoi nous avons sélectionné quatre conseils à suivre pour se protéger des maladies cardiovasculaires, de l'hypertension ou du cancer.

santé féminine © Susan Chiang

Occupez-vous de vos os

Le taux d’ostéoporose est plus élevé chez les femmes que chez les hommes. Il faut être très vigilantes au sujet de vos os, particulièrement après 65 ans. Après la ménopause, pratiquer une activité physique réduit les risques d’ostéoporose. La marche est l’activité peu intense la plus bénéfique. Selon une étude britannique, sautiller durant deux minutes tous les jours aide à renforcer les hanches, qui sont la zone la plus touchée par l’ostéoporose. Les scientifiques préconisent de consommer du calcium, que l’on retrouve dans le fromage, le yaourt, les épinards, les brocolis, les noix et les fruits secs, ainsi que la vitamine D présente dans certains poissons (sardine, maquereau), dans le foie de veau, les œufs ou l’huile de foie de morue.

Soyez attentives aux douleurs à la poitrine

Selon des recherches publiées en février 2018, chez les femmes qui ressentaient des douleurs à la poitrine mais qui n’avaient pas d'artères bouchées, 8 % d’entre elles avaient des cicatrices du myocarde, qui surviennent suite à un infarctus. Parmi ces dernières, un tiers ignorait même avoir souffert d’un infarctus. Les chercheurs recommandent de faire attention aux douleurs à la poitrine et de consulter un spécialiste lorsque celles-ci surviennent. Les scientifiques insistent : « Il faut prendre au sérieux les femmes qui se plaignent de douleurs à la poitrine, même si les symptômes que l'on retrouve habituellement chez les hommes ne sont pas présents ».

Essayez de perdre du poids

D’après une étude européenne parue cette année, les personnes en surpoids et souffrant d’obésité sont plus sujettes aux maladies cardiovasculaires ou aux cancers. Ce risque est d’autant plus élevé chez les femmes victimes de ces troubles alimentaires. Les femmes souffrant d'obésité ont 5 fois plus de chances de développer une maladie cardiovasculaire et 12 fois plus de chances d’avoir un cancer, comparées à celles ayant un indice de masse corporelle (IMC) normal. La bonne nouvelle : les plus petites pertes de poids sont bénéfiques. En effet, elles peuvent diminuer le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires de 20 %.

Hydratez-vous régulièrement

Les infections urinaires, qui peuvent attaquer divers organes (la vessie, les reins, les uretères ou l'urètre), surviennent habituellement à cause des bactéries. Elles touchent plus souvent les femmes que les hommes. Selon une étude américaine publiée en 2017, les femmes souffrant d’infections urinaires peuvent diminuer le risque de les contracter de 48 % si elles boivent au moins 1,42 litre d'eau par jour. Cela aide aussi à réduire la prise d'antibiotiques.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER

Informations sur les cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations cliquez ici